Menu

Maria Selma Restaurant

Caractérisation d’une éclosion attribuable à Klebsiella pneumoniae productrice de β-lactamase à spectre élargi dans une population de transplantation d’unité de soins intensifs pédiatriques

Il existe peu d’informations sur la production de β-lactamase KP-BLSE par Klebsiella pneumoniae chez des patients pédiatriques, en particulier chez des transplantés d’organes solides Cette étude a caractérisé les caractéristiques microbiologiques, épidémiologiques et cliniques d’une éclosion de KP-ESBL chez des enfants recevant un foie. La production de BLSE a été définie par diffusion à double disque, et des profils distincts d’électrophorèse sur gel en champ pulsé ont été identifiés. Cinquante-six pour cent des cas de transplantation intestinale ont été identifiés. patients transplantés que nous avons étudiés ont développé KP-BLSE, représentant% de tous les cas confirmés microbiologiquement dans notre institution Comparativement aux patients transplantés témoins qui étaient négatifs pour KP-BLSE, les patients transplantés qui ont acquis KP-BLSE étaient plus jeunes ⩽ ans; % vs%, P = et placement expérimenté de cath cathéters veineux centraux avant la récupération du premier isolat de K pneumoniae% vs%, P = Cette étude suggère que les enfants recevant des transplantations hépatiques ou intestinales présentent un risque élevé d’acquisition de KP-ESBL (suite…)

Le cancer de la prostate «lié à la fertilité»

Le Daily Mail signale que «les hommes jeunes et infertiles ont 50% plus de risques de développer un cancer de la prostate agressif».

Ce reportage est basé sur une étude utilisant les dossiers médicaux de plus de 22 000 hommes en Californie qui ont été évalués pour l’infertilité. Il a constaté que les hommes qui étaient infertiles étaient plus susceptibles de développer un cancer de la prostate, en particulier un cancer de la prostate plus avancé, que les hommes qui n’étaient pas stériles. Cette recherche a certaines limites, y compris sa dépendance sur les dossiers médicaux et le fait que peu d’hommes ont développé le type de cancer de la prostate plus agressif, ce qui affaiblit la fiabilité des résultats. (suite…)

Revue de la semaine – 30 mai

La revue de la semaine donne un aperçu du contenu de soins de santé de la semaine dernière, y compris les nouvelles et les tendances de l’industrie, les nouvelles Mayo Clinic et Mayo Medical Laboratories et les événements à venir. Les hôpitaux se tournent vers la loi sur la santé, coupant la charité

Les systèmes hospitaliers à travers le pays ont commencé à réduire l’aide financière pour les personnes à faible et moyen revenu sans assurance santé, espérant les pousser à s’inscrire pour la couverture à travers les nouveaux marchés en ligne créés en vertu de l’Affordable Care Act. (suite…)

Les régulateurs du Royaume-Uni donnent leur feu vert pour «l’édition d’embryons»

« Les scientifiques britanniques ont reçu le feu vert du régulateur de la fertilité pour modifier génétiquement les embryons humains », rapporte BBC News.

L’organisme britannique qui réglemente la recherche sur les embryons – la Human Fertilization and Embryology Authority (HFEA) – a accordé une licence à la Dre Kathy Niakan pour ses recherches sur les cellules souches au Francis Crick Institute de Londres. (suite…)

La tuberculose doit être diagnostiquée avant l’utilisation d’une fluoroquinolone

Rédacteur — Les symptômes initiaux de la tuberculose sont susceptibles d’être

ignoré par les patients. Les facteurs liés aux fournisseurs de soins de santé (suite…)

Un nouveau niveau d’intelligence: Une nouvelle IA peut s’enseigner avec un «algorithme d’apprentissage par renforcement» qui se traduit par des capacités «surhumaines» en quelques heures

Cela fait deux décennies que DeepBlue a battu Garry Kasparov dans un match, mais les joueurs d’échecs ont été surpris par un autre développement. L’algorithme AlphaZero, une collaboration entre Google et DeepMind, a récemment détruit des records.

Même si AlphaZero de DeepMind n’a joué contre lui que pendant quatre heures, il a réussi à «synthétiser la connaissance des échecs d’un millénaire et demi». AlphaZero a réussi à surpasser les joueurs humains et le Champion du Monde en titre Stockfish avec 28 victoires match-jeu. (suite…)

Le risque et les prédicteurs de la récidive de la leishmaniose viscérale chez des patients co-infectés par le virus de l’immunodéficience humaine en Éthiopie: une étude de cohorte rétrospective

Contexte L’Afrique de l’Est, où prédomine Leishmania donovani, est la plus touchée par la leishmaniose viscérale dans le monde. VL et virus de l’immunodéficience humaine Co-infection VIH Cependant, les données sur le risque et les facteurs prédictifs de rechute sont rares. Nous avons inclus des patients adultes co-infectés VL-VIH traités par VL et guéris de février à février. Le risque de rechute a été calculé à l’aide de Kaplan- Nous avons inclus des études de cohorte rétrospectives dans un centre de santé soutenu par Médecins Sans Frontières. Les méthodes de Meier et les prédicteurs ont été déterminés en utilisant les modèles de régression de Cox. Résultats Parmi les patients inclus,% étaient des hommes et l’âge médian était des années Au diagnostic VL d’index,% avait une LV primaire, un traitement ART antirétroviral et une numération CD médiane μL Le temps de suivi médian après la guérison était de plusieurs mois, au cours desquels le pourcentage de patients a rechuté. Les prédicteurs de rechute étaient les suivants: ne pas être sous ART au diagnostic VL, ART non initié pendant le traitement VL, et taux élevé de parasite de charge parasitaire tissulaire au diagnostic VLConclusionsLe risque de rechute de VL dans co-infecté Ces patients doivent être ciblés préférentiellement pour une prophylaxie secondaire et / ou un suivi médical régulier. L’initiation précoce de l’ART chez tous les patients co-infectés est cruciale. (suite…)

La loi sur la gestion des patients qui se font délibérément du mal et refusent un traitement

Un article récent du BMJ sur la gestion des patients qui se font du mal et refusent le traitement a produit de nombreuses réponses sur notre site Web mettant en doute la légalité de l’avis. Certaines de ces lettres sont publiées sur p   916 entorse. Nous avons demandé à Barbara Hewson, une avocate spécialisée dans le domaine, de clarifier ces problèmes. La gestion des patients qui s’automutilent délibérément et qui refusent un traitement au service des urgences est une question complexe. Hassan et al ont élaboré un tel cas hypothétique, ont trouvé que les médecins n’étaient pas clairs sur la façon de l’aborder, et ont proposé un algorithme propre pour guider la gestion.1 Comme la correspondance subséquente au site Web du BMJ le montre, certains lecteurs sont non convaincu par l’algorithme. (suite…)

CWH controverse de jouet sexuel

Le géant de l’escompte Chemist Warehouse a été le centre d’une tempête médiatique pour la vente d’un jouet sexuel masculin, conçu pour simuler un « hymen réaliste qui n’attend que d’être sauté ».

Chemist Warehouse a été accusé d ‘ »érotiser des jeunes filles » par le groupe de pression Collective Shout pour avoir vendu Virgin Palm Pal. (suite…)

Répondre à Meijide et al

Au rédacteur en chef – Nous remercions Meijide et ses collègues pour leur intérêt pour notre article Ils soulignent à juste titre que le court suivi de l’étude START sur le timing stratégique du traitement antirétroviral et un faible risque inhérent de cancer à l’entrée notre capacité à identifier les facteurs indépendamment associés aux tumeurs malignes non liées à l’infection Des efforts sont en cours pour prolonger le suivi au-delà des participants START Cela nous permettra de déterminer avec plus de précision les prédicteurs du cancer sans lien avec l’infection et de mieux comprendre les effets Entre-temps, les données d’études de cohortes prospectives de longue durée restent une source inestimable pour déterminer les facteurs de risque de cancer chez les personnes infectées par le VIH par le virus de l’immunodéficience humaineMeijide et ses collègues rapportent les résultats d’une enquête sur le VIH les personnes infectées effectuées à leur hôpital en Espagne Ils rétrospecti On a trouvé une association entre la co-infection au VHC par le virus de l’hépatite C et le risque de cancer non défini par le SIDA dans des analyses ajustées en fonction de l’âge, du sexe et de la voie de transmission du VIH. , ils émettent l’hypothèse que la co-infection au VHC pourrait faciliter le développement de tumeurs malignes autres que le carcinome hépatocellulaire. HCCA comparaison directe entre les résultats de Meijide et al et notre rapport est difficile en raison des différences dans la période de recrutement, la conception et la catégorisation des malignités. Bien que non parfaite, cette classification prend en compte les données émergentes issues de la surveillance épidémiologique et établit un cadre pour étudier les interactions entre le VIH, la co-infection par le pro-oncogène et le cancer. virus de la prostate et développement du cancerLe carcinome hépatocellulaire est un cancer qui ne définit pas le SIDA qui peut être classé comme une malignité liée à l’infection ou non liée à l’infection selon que le patient est co-infecté par le VHC ou le virus de l’hépatite B VHB Dans le cadre du programme START, le seul cas de CHC était un cancer non lié à l’infection. Participant sans co-infection VHC ou VHB Nous nous demandons si le risque accru de cancer non-sida chez les participants co-infectés par le VHC dans le rapport de Meijide et al a été motivé par une association avec HCC Shepherd et ses collègues ont récemment publié un rapport informatif Ils ont étudié les facteurs associés aux cancers liés à l’infection et non liés à l’infection dans EuroSIDA, une grande cohorte de VIH avec des participants d’Europe, d’Israël et d’Argentine. entre la co-infection par le VHC et le risque de cancer non corrélé lié au risque de cancer, [% intervalle de confiance, -]; P = (suite…)

Sur la piste de la qualité et de la sécurité dans les soins de santé

Malgré de nombreuses années d’efforts et de nombreux programmes pour améliorer la qualité et la sécurité des soins de santé, des problèmes majeurs persistent.1,2,3,4,5 6,7 Diverses raisons de la lenteur de l’amélioration ont été identifiées, telles que la résistance au changement parmi les professionnels de la santé, les structures organisationnelles qui bloquent l’amélioration des soins et les incitations financières dysfonctionnelles.7,8,9,10,11 De nombreuses approches différentes ont été essayés pour accélérer l’amélioration, comme la vérification médicale, les lignes directrices fondées sur des données probantes, l’accréditation, la gestion des maladies, les rapports publics sur les indicateurs de rendement, les incitatifs financiers, la revalidation des professionnels et les collaborations novatrices. La recherche sur l’effet de ces approches est rare, mais les preuves montrent que même des programmes d’amélioration bien développés ne sont souvent que partiellement efficaces.8,9,10 Malgré un développement scientifique important dans ce domaine, la recherche sur la qualité et la sécurité dans les soins de santé n’est pas encore 11 Nous examinons les raisons de la pauvreté de la recherche dans ce domaine et présentons les principaux défis.

La prescription électronique pourrait faire économiser au moins 29 milliards de dollars

Le système de santé américain pourrait économiser 29 milliards de dollars (£ 16,2bn; € 24,2bn) a Selon un rapport de eHealth Initiative, une organisation à but non lucratif basée à Washington, DC, l’objectif est d’accroître la sécurité et l’efficacité des soins de santé grâce à la technologie de l’information.La prescription électronique permettrait de réaliser des économies d’environ 27 $. bn, parce qu’il y aurait moins de duplications d’ordonnances lorsque différents médecins prescrivent le même médicament pour un patient, et des bases de données informatisées informeraient les médecins des médicaments génériques moins chers et les avertiraient des interactions et des dosages incorrects. Un autre 2 milliards de dollars serait sauvé par moins d’erreurs de prescription entraînant des visites de médecins ou des séjours à l’hôpital. ​ hôpital.Figure 1Janet Marchibroda, chef de la direction de eHealth Initiative, a déclaré que la loi exigeait (suite…)

Distribution de clones pneumococciques à la pénicilline non sensibles dans la région métropolitaine de Baltimore et variables associées à la pharmacorésistance

Nous avons évalué la distribution des groupes clonaux comme déterminé par électrophorèse en champ pulsé de Streptococcus pneumoniae non pénicillinique qui a provoqué une infection pneumococcique invasive dans la région métropolitaine de Baltimore pendant et bien que S pneumoniae ait causé une maladie invasive chez des individus de divers groupes et endroits démographiques. les souches isolées au cours de la saison où les infections respiratoires sont les plus fréquentes étaient plus susceptibles de provenir de groupes clonaux associés à la résistance à la pénicilline que d’autres groupes (suite…)

Les chiens «avertissent les diabétiques» après avoir senti une hypoglycémie

« Les chiens pourraient être formés pour avertir les patients diabétiques lorsque leur taux de sucre dans le sang est sur le point de devenir bas », rapporte le Daily Telegraph.

L’histoire provient d’une étude menée auprès de 17 personnes atteintes de diabète qui avaient reçu un chien entraîné à renifler et à les alerter lorsque leur taux de sucre dans le sang (glucose) était trop bas (hypoglycémie). (suite…)

Nombre de postes de consultant est tombé

Rédacteur — En tant que registraire spécialiste qui vient d’obtenir un certificat d’achèvement de la formation spécialisée en rhumatologie et travaille actuellement pour la dernière période de grâce de six mois avant de devenir Je suis de plus en plus préoccupé par l’absence apparente de nouveaux postes de consultants. Le sentiment général parmi les collègues est que le recrutement pour des postes nouveaux ou de remplacement a été gelé en réaction à la crise financière actuelle dans le NHS.1I a comparé le nombre de postes de consultants hospitaliers annoncés dans BMJ Careers au cours des trois et six derniers mois de cette année. la même période il y a un an. Le nombre de postes annoncés au cours des trois derniers mois du 28 février 2006 au 30 mai 2006 était de 1416. (suite…)

Une vie virtuelle sans vie

Je partais pour l’université le lendemain. Comme je m’étendais sur la plage en écoutant la confiture, j’ai soufflé de la fumée dans les airs et regardé les étoiles. J’ai lutté pour contrôler mes émotions: je me sentais souvent seul, détaché et en désaccord avec la société.J’étais un adolescent naïf concernant une grande partie du monde des adultes, ma connaissance des femmes acquise à partir des pages de problèmes du magazine Women’s, des drogues des paroles de Neil Young, et du sexe à partir de courtes scènes dans la BBC & BBC & Cie. # x02019; s Jouer pour aujourd’hui. Mais de toutes les façons, j’étais un homme de 18 ans mûr, autonome, motivé, déterminé et fiable. (suite…)

Une comparaison des résultats des tests sérologiques de la maladie de Lyme chez les patients présentant des symptômes persistants après un traitement antibiotique

Chez les patients présentant un syndrome de Lyme post-traitement, les résultats des tests sérologiques positifs étaient généralement similaires dans un laboratoire universitaire, un laboratoire commercial et les laboratoires spécialisés de Lyme, bien que la variabilité inter-laboratoire était élevée et le transfert d’IgM Western médiocr faitse (suite…)

Maria Selma Restaurant, LLC – 1617 Richmond Ave, Houston Tx 77006
Website Developed by: E-nnovations Technologies and Marketing LLC