Menu

Maria Selma Restaurant

Coûts minimaux pour produire des antiviraux à action directe contre l’hépatite C à utiliser dans les programmes d’accès aux traitements à grande échelle dans les pays en développement

Contexte Plusieurs antirétroviraux contre le virus de l’hépatite C peuvent guérir le VHC chez la majorité des patients naïfs de traitement. Les AAD pour l’infection par le VHC ont des mécanismes d’action et des structures chimiques similaires à ceux des antirétroviraux pour le virus de l’immunodéficience humaine. Méthodes Quatre agents pathogènes du VHC, actuellement en phase de développement ou récemment approuvés, daclatasvir, sofosbuvir, siméprévir, faldaprevir et ribavirine, ont été classés par structure chimique, poids moléculaire, dose journalière totale, et complexité de la synthèse La fourchette probable des coûts de fabrication par gramme de DAA a ensuite été projetée en tant que coût du produit, basée sur le traitement d’un minimum de millions de patients annuellement pour obtenir une demande en volume combinée à une analyse de complexité de synthèse et formulation Les projections ont ensuite été comparées à La complexité de la synthèse chimique pour les AAD du VHC a été classée du plus bas au plus élevé: ribavirine, daclatasvir, sofosbuvir, faldaprévir et siméprévir. Les durées hebdomadaires des AAD du VHC étaient de $ – $ pour la ribavirine, $ – $ pour le daclatasvir, $ – $ pour le sofosbuvir, $ – $ pour le faldaprevir et $ – $ pour les simulations de siméprévir dans les années à venir. Les AAD du VHC sont réalisables, avec des prix cibles minimaux de traitement de $ – $ par semaine Ces prix bas pourraient rendre un accès généralisé au traitement contre le VHC dans les pays à revenu faible et intermédiaire un objectif réaliste

le sofosbuvir, le daclatasvir, la ribavirine, le siméprévir, le faldaprevir dans le monde entier – un million de personnes sont positives pour l’hépatite C, avec jusqu’à des décès liés au VHC par an La grande majorité de ces patients ne sont pas traités. En comparaison, environ un million de personnes sont infectées par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), avec un million de décès liés au VIH par an La grande majorité de ces infections et décès se produisent dans des zones à ressources limitées. en réduisant les coûts de traitement, & gt; Les personnes atteintes d’hépatite C peuvent être guéries en utilisant un traitement moderne, mais à un coût très élevé. Les prix de lancement américains pour des semaines de traitement avec le siméprévir et le sofosbuvir, récemment mis sur le marché. Dans les pays à revenu faible et intermédiaire, l’accès au traitement du VHC est extrêmement limité, principalement en raison de la complexité de la prise en charge des patients et des coûts élevés des pays où l’épidémie de VHC est la plus importante, sont classées comme revenu faible ou moyen-bas Tableau Pour que le traitement généralisé du VHC dans les pays en voie de développement devienne faisable, nous aurons besoin d’un traitement antiviral de courte durée disponible à des coûts très bas et avec un minimum de soutien diagnostique

Tableau Hépatite C Prévalence mondiale par pays Pays Classification du revenu La plupart des génotypes prédominants Anti-HCVa,% non infecté Chine Moyenne-supérieure,, Inde Basse-moyenne, Egypte Basse-moyenne Indonésie Basse-moyenne, Pakistan Basse-moyenne Russie Haute-moyenne, uni États-Unis Haute,, République démocratique du Congo Basse Nigéria Basse-moyenne, Japon Haute, Cameroun Basse-moyenne,, Brésil Haute-moyenne, Ouganda Basse, Philippines Basse-moyenne Italie Haute, Ukraine Basse-moyenne Ouzbékistan Basse-moyenne, Turquie Haute- Moyen-Éthiopie Faible,, Thaïlande Moyenne-supérieure,, Population mondiale% -% – million Pays Revenu Classification Génotypes prédominants Anti-HCVa,% Non Infected Chine Haut-middle,, Inde Lower-middle, Égypte Lower-middle Indonesia L Moyen-Orient, Pakistan Moyen-bas Moyen-Haut, États-Unis Haut,, République démocratique du Congo Bas Nigéria Moyen-bas, Japon Haut, Cameroun Moyen-bas,, Brésil Haut-Moyen, Ouganda Bas, Philippines Bas-moyen Italie Haute, Ukraine Basse-moyenne Ouzbékistan Basse-moyenne, Turquie Haute-moyenne Éthiopie Basse,, Thaïlande Haute-moyenne,, Population mondiale% -% – million a Prévalence d’anticorps contre le virus de l’hépatite C VHC Sources: Lavanchy ; Negro et Alberti Classification des revenus de la Banque mondiale, View LargeRecentement, un certain nombre d’AAD antiviraux à action directe en phase ou en développement ont montré des taux de réponse virologique soutenue allant jusqu’à% chez les patients non cirrhotiques et, de manière prometteuse, des taux élevés de RVS Tableau L’approbation de tels médicaments verra probablement les combinaisons AAD remplacer les régimes à base d’interféron comme nouvelle norme de soins Le succès du traitement dépend souvent du génotype; Bien que la majorité des résultats proviennent d’essais cliniques menés sur des patients infectés par le génotype HCV, des résultats encourageants apparaissent pour le traitement du VHC et du VHC.

Tableau Résultats des essais cliniques des régimes sans interféron Population de l’étude Réponse précédente Génotype Traitement Armes Taux de RVS Daclatasvir sofosbuvir ± RBV AI- Nirirrhotique n = naïf wk n =% -% SVR- wk n =% -% SVR- / wk n =% -% SVR- Daclatasvir asunaprevir BMS- AI- Noncirrhotique n = Naive wk n =% SVR- wk n =% SVR- Daclatasvir asunaprevir AI- n = réponse nulle b Une fois par jour n =% SVR- Deux fois Quotidiennement n =% SVR- Sofosbuvir RBV ± GS- ÉLECTRON Noncirrhotique n = Naïf wk, -drogue n =% SVR- wk, -drogue n =% SVR- Réponse nulle wk, -rogue n =% SVR- Naïf / wk , -drogue n =% SVR-wk, -rrogue n =% SVR- expérimenté wk, -rogue n =% SVR- Sofosbuvir basé sur le poids RBV ou faible dose RBV SPARE Noncirrhotique n =; tous les stades fibrose n = naïf wk, nirirrhotique, WB n =% SVR-wk, WB n =% SVR- wk, LD n =% SVR- Sofosbuvir RBV POSITRON n = placebo IFN-inéligible wk n =% SVR- wk n =% SVR- FUSION n = Expérimenté wk n =% SVR- wk n =% SVR- wk n =% SVR- wk n =% SVR- Sofosbuvir siméprévir ± RBV COSMOS ; noncirrhotique n = réponse nulle wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- Faldaprevir BI ± RBV SOUND-C n = [= F] Naive wk, -drogue n = jusqu’à% SVR- wk, -drogue n =% SVR- Combinaison Population de l’étude Réponse précédente Génotype Traitement Armes Taux de RVS Daclatasvir sofosbuvir ± RBV AI- Noncirrhotique n = Naive wk n =% -% SVR- wk n =% -% SVR- / wk n =% -% SVR- Daclatasvir asunaprévir BMS- AI- Noncirrhotique n = naïf wk n =% SVR- wk n =% SVR- Daclatasvir asunaprévir AI- n = réponse nulle b une fois par jour n =% SVR- deux fois par jour n =% SVR- Sofosbuvir RBV ± GS- ÉLECTRON noncirrhotique n = naïf wk, -drogue n =% SVR- wk, -drug n = % SVR- réponse nulle wk, -drug n =% SVR- naïf / wk, -drogue n =% SVR- wk, -drug n =% SVR- expérimenté wk, -drug n =% SVR- RBV basé sur le poids du sofosbuvir ou faible dose RBV SPARE Noncirrho tic n =; tous les stades fibrose n = naïf wk, nirirrhotique, WB n =% SVR-wk, WB n =% SVR- wk, LD n =% SVR- Sofosbuvir RBV POSITRON n = placebo IFN-inéligible wk n =% SVR- wk n =% SVR- FUSION n = Expérimenté wk n =% SVR- wk n =% SVR- wk n =% SVR- wk n =% SVR- Sofosbuvir siméprévir ± RBV COSMOS ; noncirrhotique n = réponse nulle wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- wk, – drogue n =% SVR- Faldaprevir BI ± RBV SOUND-C n = [= F] Naïf wk, -drug n = Jusqu’à% SVR- wk, -drug n =% SVR- Abréviations: IFN, interféron; LD, à faible dose; RBV, ribavirine; SVR-, l’ARN du virus de l’hépatite C indétectable semaines après le traitement fini; SVR-, l’ARN du virus de l’hépatite C indétectable semaines après le traitement fini; SVR-, l’ARN du virus de l’hépatite C indétectable semaines après le traitement fini; WB, weight-basedView LargeDAAs pour l’infection par le VHC ont des mécanismes d’action similaires et des structures chimiques aux antirétroviraux actuellement utilisés pour le traitement du VIH Ces médicaments sont également destinés à la livraison orale en utilisant des technologies de formulation relativement peu compliquées. les volumes d’achat et les améliorations des procédés de fabrication des ingrédients pharmaceutiques actifs et de la formulation ont fait baisser le coût du traitement antirétroviral du VIH de & gt;%, la trithérapie standard coûtant désormais aussi peu que $ US par patient et par an. On ne pouvait pas imaginer quand les combinaisons de triple ARV ont été introduites à plus de US $ par patient et par an à la fin des années . Suivant le précédent important établi par l’accès au traitement de l’infection à VIH, le but de cette analyse était d’estimer coût du traitement du VHC, en supposant la même dynamique de marché stratégique que celle utilisée pour fournir des ARV aux personnes vivant avec le VIH / SIDA en développement. pays en voie de développement

Méthodes

Dans cette analyse, les structures moléculaires des AAD du VHC ont été comparées à leurs analogues les plus proches dans le traitement du VIH. Nous avons évalué les voies de fabrication probables publiées par les entreprises Coûts des API DAA Nous avons ensuite ajouté un pourcentage de marge pour la formulation de fabrication de production finie pour arriver à un coût de thérapie projeté. Cette analyse vise à spéculer logiquement si des AAD peuvent être fournis à des millions de personnes à un coût raisonnable. Très peu d’information est actuellement disponible pour estimer les coûts réels de formulation commerciale pour les AAD Ces AAD sont tous fournis oralement en utilisant des technologies conventionnelles Coûts API prévus pour ces AAD varie de US $ à US $ par kilogramme; Ainsi, les coûts relatifs très élevés de l’API justifieraient un pourcentage d’augmentation raisonnable pour estimer le coût de la forme posologique finie. Les coûts minimaux de traitement des antirétroviraux de référence ont été calculés en utilisant les prix les plus bas rapportés par les fabricants à Médecins Sans Frontières. Les coûts minimaux par gramme d’ARV allaient de US $ à US $ par gramme pour les analogues nucléosidiques, US $ par gramme pour les analogues nucléotidiques, et US $ – $ par gramme pour les inhibiteurs de la protéase.

Tableau Coût minimum des antirétroviraux du VIH, par augmentation du coût par agent Gramme Formule chimique Poids moléculaire, g / mol Dose journalière, mg Dose globale par an, g Coût par gramme, US $ Coût par an, US $ Lamivudine CHNOS Zidovudine CHN fumarate de ténofovir disoproxil CHNOP Indinavira CHNO Abacavir CHNO Emtricitabine CHFNOS Stavudine CHNO Lopinavir / ritonavirb CHNO / = Darunavira CHNOS Saquinavira CHNO Atazanavira CHNO Agent Formule chimique Poids moléculaire, g / mol Dose journalière, mg Dose globale par an, g Coût par gramme, US $ Coût par an, $ US Lamivudine CHNOS Zidovudine CHN fumarate de ténofovir disoproxil CHNOP Indinavira CHNO Abacavir CHNO Emtricitabine CHFNOS Stavudine CHNO Lopinavir / ritonavirb CHNO / = Darunavira CHNOS Saquinavira CHNO Atazanavira CHNO a Les prix des inhibiteurs de la protéase n’incluent pas le coût du rappel du ritonavir, sauf pour le lopinavir / ritonavirb Formule chimique et poids moléculaire pour le lopinavir seulement Source: MSF Drug Access Team Voir le document LargeFour HCV DAA inclus dans cette étude: phase daclatasvir La ribavirine, déjà disponible sous forme générique, a également été incluse dans cette analyse en raison de son inclusion probable dans les futurs schémas thérapeutiques. En utilisant la posologie quotidienne la plus probable identifiée à partir des essais cliniques, le total des besoins en médicaments Pour chaque DAA a été calculé pour un cours hebdomadaire de chaque DAA HCV. Pour estimer le coût de fabrication de chaque DAA HCV, les voies de synthèse actuelles et les matières premières limitant les coûts critiques ont été tirées de la littérature des brevets. à l’équivalent ARV le plus proche sur la base d’une similitude structurelle Coûts de production par gramme de VHC ont été supposés être – fois plus élevés que l’équivalent ARV VIH, en fonction de la complexité de la synthèse chimique. La complexité a été évaluée en identifiant les intermédiaires les plus probables pour la synthèse de chaque DAA Autres considérations incluses facilité et nombre d’étapes de fabrication et de disponibilité et coût des matières premières En utilisant cette estimation pour le coût de production par gramme de médicament et le total des besoins en médicaments, on a calculé une estimation du coût minimum du traitement d’une semaine par DAA du VHC. Ces coûts ont été utilisés pour fournir des estimations. les coûts de production de la polythérapie à base de combinaisons thérapeutiques en cours d’étude dans les essais cliniques

RÉSULTATS

Selon le poids moléculaire, la structure chimique, la classe et la dose, les antirétroviraux les plus comparables à chacun des AAD du VHC étaient les suivants: zidovudine à ribavirine, atazanavir à daclatasvir, ténofovir et stavudine à sofosbuvir, darunavir à faldaprevir et lopinavir à siméprévir. le DAA du VHC et les antirétroviraux les plus comparables au VIH ainsi que les matières premières susceptibles de limiter les coûts de production Un résumé des coûts estimés par personne pour un cours hebdomadaire de chaque DAA du VHC est présenté dans le tableau

Table

Structure antivirale à action directe du virus de l’hépatite C et matière première à coût limité probable dans la production

Agent de DAA de VHC

Structure du DAA du VHC et retrosynthèse

Agent de comparaison du VIH

Ribavirine CHNO MW: g / mol

Zidovudine CHNO MW: g / mol

Daclatasvir CHNO MW: g / mol

Atazanavir CHNO MW: g / mol

Sofosbuvira CHFNOP MW: g / mol

TDM CHNOP MW: g / mol

Faldaprevir CHBrNOS MW: g / mol

Darunavir CHNOS MW: g / mol

Simeprevir CHNOS MW: g / mol

Lopinavir / r CHNO MW: g / mol

Agent de DAA de VHC

Structure du DAA du VHC et retrosynthèse

Agent de comparaison du VIH

Ribavirine CHNO MW: g / mol

Zidovudine CHNO MW: g / mol

Daclatasvir CHNO MW: g / mol

Atazanavir CHNO MW: g / mol

Sofosbuvira CHFNOP MW: g / mol

TDM CHNOP MW: g / mol

Faldaprevir CHBrNOS MW: g / mol

Darunavir CHNOS MW: g / mol

Simeprevir CHNOS MW: g / mol

Lopinavir / r CHNO MW: g / mol

Abréviations: API, ingrédients pharmaceutiques actifs; DAA, antiviral à action directe; VHC, virus de l’hépatite C; VIH, virus de l’immunodéficience humaine; MW, poids moléculaire; TDF, ténofovir

a Le sofosbuvir est vraisemblablement synthétisé sous la forme d’un mélange de diastéréoisomères sur le phosphore. Un seul de ces diastéréoisomères est souhaité dans les ingrédients pharmaceutiques actifs. La séparation des diastéréoisomères peut être un contributeur substantiel au coût de la production API, en particulier lorsqu’un diastéréoisomère indésirable ne peut pas être efficacement recyclé. Brevet et demande US pour le fumarate de ténofovir alafénamide Version du promédicament TAF du ténofovir, qui contient un fragment «ProTide» identique à celui présent dans le sofosbuvir Un recyclage efficace des diastéréoisomères a été démontré pour le TAF, mais nous ne présumons pas que c’est le cas du sofosbuvir

Voir grand

Tableau Coûts minimaux prévus du virus de l’hépatite C Antiviraux à action directe Dose quotidienne, mg Dose globale par semaine, g Coût estimatif par gramme, coût prévu aux États-Unis, ribavirine américaine – – -a – Daclatasvir – – Sofosbuvir – – Faldaprevir – – Simeprevir – – Dose quotidienne de l’agent, mg Dose globale par semaine, g Coût estimatif par gramme, coût prévu aux États-Unis, ribavirine américaine – – -a – Daclatasvir – – Sofosbuvir – – Faldaprévir – – Simeprevir – – a Coût actuel des ingrédients pharmaceutiques actifs par gramme de fournisseurs chinoisb Montre le coût de la dose quotidienne de mg; – pour une dose quotidienne de ribavirine; ajusté avec un% markup pour formulationView Large

Ribavirine

Avec une dose journalière de – mg dépendant du poids du patient, un traitement de la ribavirine pendant une semaine nécessitera entre et grammes d’API. Ceci résulte en une demande variant entre et tonnes d’API pour traiter – million de patients Ribavirine est un analogue nucléosidique Avec un poids moléculaire de g / mol Sur la base de ce tableau et de la formule chimique, la zidovudine était considérée comme l’équivalent VIH le plus proche de la ribavirine et un analogue nucléosidique de poids moléculaire g / mol L’analyse a révélé que la ribavirine possède une synthèse chimique relativement simple. En utilisant la zidovudine en plus de la connaissance des coûts actuels de la ribavirine, les coûts de production sont estimés entre US $ et US $ par gramme, ce qui donne des coûts potentiels d’une semaine de ribavirine US $ – $ pour la dose de mg par jour, et US $ – $ pour la dose de mg / jour

Daclatasvir

À la dose de mg / jour, une semaine de traitement nécessiterait des grammes de daclatasvir API Daclatasvir est un inhibiteur de la NSA avec un poids moléculaire de g / mol Traitement – millions de patients avec daclatasvir nécessiterait – tonnes métriques de API Daclatasvir a été jugé plus structurellement comparable à l’atazanavir, un inhibiteur de la protéase avec un poids moléculaire de g / mol Tableau Daclatasvir a une synthèse directe avec l’intermédiaire limitant les coûts étant le composé biphényle substitué montré Tableau Il existe une grande disponibilité de matériaux de départ bon marché pour synthétiser le côté -chains de daclatasvir Les coûts de production estimés du produit fini daclatasvir se situent entre US $ et US $ par gramme À une dose journalière de mg, les coûts de production estimés pour un traitement d’une semaine étaient de US $ – $

Sofosbuvir

Livré à une dose quotidienne de mg, un traitement d’une semaine avec le sofosbuvir nécessitera des grammes d’API. Cela se traduit par une gamme de demandes API entre et tonnes de traiter – million de patients Avec un poids moléculaire de g / mol et une formule chimique de CHFNOP , le sofosbuvir a été considéré comme le plus structurellement comparable au ténofovir, avec un poids moléculaire de g / mol et une formule chimique CHNOP Tableau La matière première / intermédiaire intermédiaire pour la synthèse du sofosbuvir API est le tableau intermédiaire ‘-fluoro-‘- méthylfuranose [- Bien qu’un certain nombre de médicaments approuvés aient des structures similaires, la présence d’un substituant méthyle et d’un substituant fluoro à la position rend cette limitation intermédiaire des coûts. Nous avons estimé les coûts de production d’API pour sofosbuvir entre US $ et US $ par gramme; Le sofosbuvir est considéré comme étant le plus proche du coût de la stavudine, un médicament qui coûte relativement cher en termes de coûts de fabrication par gramme. Le coût estimé pour des semaines de traitement par sofosbuvir API est de $ US – $

Faldaprevir

À une dose quotidienne de mg, grammes de faldaprevir API fournira un cours de traitement de la semaine Traiter – millions de patients avec faldepravir nécessiterait – tonnes métriques de API Faldaprevir est un inhibiteur de protéase avec un poids moléculaire de g et une formule chimique de CHBrNOS Tableau As Le darunavir a été considéré comme le produit le plus rentable comparé au faldaprevir. Le faldaprevir nécessite une quinoléine tétrasubstituée et un vinyl-cyclopropane comme matière première pour la synthèse du tableau API Due En raison de la synthèse difficile, des coûts de production estimés de US $ – $ par gramme ont été appliqués. En conséquence, un traitement d’une semaine par le faldaprevir pourrait coûter entre US $ et US $

Simeprevir

À une dose quotidienne de mg, un cours de traitement avec le siméprévir nécessiterait des grammes de siméprévir API Traitement – millions de patients avec le siméprévir nécessiterait – tonnes d’API En termes de classe, poids moléculaire et structure chimique, lopinavir / ritonavir était considéré comme l’équivalent VIH Le siméprévir est un macrocycle à cycle moyen qui utilise une réaction de métathèse par fermeture de cycle dans les derniers stades de la fabrication de l’IPA, ce qui constitue un défi pour les matières premières de la table. quinoléine substituée et le même acide aminé vinyl-cyclopropane que celui utilisé dans la synthèse du faldaprevir Les coûts de production ont été estimés entre US $ et US $ par gramme, ce qui donne un coût de traitement estimé de US $ – $ pendant des semaines

Thérapies combinées

En utilisant les coûts minimaux, un traitement d’une semaine par le daclatasvir et le sofosbuvir pourrait coûter un minimum de US $ par personne. Un traitement par le sofosbuvir et le siméprévir pourrait coûter cher. US $ pour les semaines avec l’ajout de ribavirine augmentant ce coût à US $ par personne Pour certains patients ou certains régimes, un traitement hebdomadaire peut être nécessaire, doublant les coûts de traitement

Tableau Coûts potentiels du régime Durée du traitement, wk Coût prévisionnel, US $ Daclatasvir sofosbuvir $ – $ Daclatasvir sofosbuvir ribavirine $ – $ Sofosbuvir ribavirine $ – $ Sofosbuvir simeprevir $ – $ Sofosbuvir simeprevir ribavirine $ – $ Durée du traitement, wk Coût prévisionnel, US $ Daclatasvir sofosbuvir $ – $ Daclatasvir sofosbuvir ribavirine $ – $ Sofosbuvir ribavirine $ – $ Sofosbuvir simeprevir $ – $ Sofosbuvir simeprevir ribavirine $ – $ Voir en grand

DISCUSSION

Les patients illion nécessiteraient entre et tonnes métriques d’API, avec ribavirine nécessitant entre et tonnes d’ingrédient actif Traitement pour seulement une fraction du million de personnes infectées par le VHC pourrait assurer la taille des commandes dans une région similaire aux ARV VIH Avec l’introduction de ces nouveaux DAA HCV , les méthodes utilisées pour diagnostiquer et surveiller le VHC seront probablement grandement simplifiées Pour assurer un traitement généralisé, les coûts des tests de diagnostic et de surveillance devront également baisser. De la même manière que le coût du traitement du VIH a diminué, le coût de Le diagnostic et la surveillance du VIH ont rapidement décliné au cours des dernières décennies, les tests commerciaux d’ARN du VIH coûtant désormais moins de US $ par test Cette analyse comporte plusieurs limites. Premièrement, pour calculer des coûts plus précis, une analyse plus détaillée Des processus de formulation pour la production seront nécessaires. Très peu d’informations spécifiques sont actuellement disponibles sur les formulations des AAD. Cependant, tous les AAD Pour la livraison orale et – selon les meilleures connaissances disponibles – utiliser des technologies relativement courantes de libération de médicaments Ceci est en parallèle avec la formulation des ARV. Ceci étant, nous avons appliqué un pourcentage de conversion de l’API au produit fini, notant que ce chiffre n’est pas dépassé. Deuxièmement, l’accès aux AAD du VHC à des prix minimums dans les pays en développement dépendra fortement du niveau d’application des restrictions de brevets. Ces estimations de prix sont basées sur l’expérience antérieure avec la production d’ARV pour le traitement du VIH. , qui suppose la concurrence du marché par la fabrication générique Des mécanismes juridiques tels que des licences volontaires ou obligatoires peuvent être nécessaires pour surmonter les barrières de brevets et stimuler cette concurrence. Les brevets pour le daclatasvir , le sofosbuvir , le faldaprevir et le siméprévir resteront en vigueur moins , après quoi il devrait être possible de produire des versions génériques à un coût beaucoup plus bas, à condition que Des brevets ont été accordés à plusieurs reprises pour la mise au point de médicaments contre le VIH et pourraient retarder encore l’introduction des AAD génériques Dans un proche avenir, il faudra des négociations avec les détenteurs de brevets sur les licences volontaires, les prix d’accès pour les pays à revenu faible et intermédiaire et la production de masse des AAD à faible coût. Enfin, notre analyse est limitée aux AAD du VHC qui ont été principalement évalués dans le génotype HCV Bien que le sofosbuvir ait récemment été approuvé en association avec la ribavirine pour le traitement des génotypes, d’autres recherches doivent être menées pour assurer une couverture pan-génotypique du VHC. Le coût des médicaments est souvent justifié par la nécessité de recouvrer les coûts de la recherche et du développement. Dans le cas des ARV pour le VIH, nombre de ces coûts Certains mécanismes ont été utilisés par les entreprises innovantes pour permettre l’accès aux ARV dans les pays à faible revenu. Ils incluent une tarification différentielle plus élevée dans les pays à revenu élevé et des licences volontaires permettant fabrication générique par des tiers Des mécanismes similaires pourraient être utilisés pour les AAD du VHC afin de garantir que ces médicaments sont abordables, tout en fournissant un retour financier sur les coûts de recherche et de développement Engagements des gouvernements nationaux à intensifier la thérapie ARV avec le soutien des donateurs internationaux Ils seront également essentiels pour faire baisser les prix des médicaments et accroître l’accès aux AAD du VHC. L’élargissement de l’accès grâce à une plus grande accessibilité procurera également des avantages indirects. des patients non traités continuent de propager la pandémie du VHC dans le monde entier Le VIH suggère qu’avec l’introduction de programmes communautaires solides pour les tests et des taux élevés de couverture et de rétention du traitement, l’accès élargi au traitement aura probablement un effet prononcé sur la transmission du VHC, un avantage déjà suggéré dans les études de modélisation. Les AAD du VHC nécessiteront également des approbations réglementaires rapides de nouveaux médicaments, la volonté politique, l’établissement de programmes nationaux d’hépatite virale, des programmes d’accès précoce pour traiter les personnes les plus à risque et des lignes directrices thérapeutiques internationales reconnues. Les DAA sont réalisables, avec des prix cibles potentiels de US $ – $ par personne pour un traitement de la semaine. Des réductions progressives de ces coûts sont possibles grâce à l’optimisation de la synthèse chimique et à un approvisionnement moins cher en matières premières. les pays à revenu faible et moyen sont un objectif réaliste, avec des soins de santé individuels et publics substantiels h avantages

Remarques

AH a écrit le plan original pour l’analyse et coordonné le projet BS a effectué la recherche documentaire et compilé les données pour l’analyse JF a travaillé sur les voies de synthèse chimique et de matières premières NF a travaillé sur les questions d’accès aux brevets Tous les auteurs ont revu le manuscrit et approuvé la version finale Conflits d’intérêts potentiels AH a reçu des paiements de conseil de Janssen, non liés à ce projet SK a reçu des conseils et des subventions de voyage de sociétés pharmaceutiques non liées à ce projet. signaler aucun conflit potentiel Tous les auteurs ont soumis le formulaire ICMJE pour la divulgation des conflits d’intérêts potentiels Conflits que les éditeurs jugent pertinents pour le contenu du manuscrit ont été divulgués

Maria Selma Restaurant, LLC – 1617 Richmond Ave, Houston Tx 77006
Website Developed by: E-nnovations Technologies and Marketing LLC